mozzarella

PIZZA AL TAGLIO (… LA VRAIE !)

 Pour la pâte:

  • 500 gr de farine fluide
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 sachet de levure boulangère
  • une pincée de sucre
  • 1,5 cuillères à soupe de sel
  • eau

Pour la garniture:

  • mozzarella (3 boules de taille standard ou un bloc de mozza à cuire, mais ce n’est pas pareil :-))
  • tomates pelées en boîte (une grosse boîte)
  • Tout ce qu’on aime : charcuterie + artichauts en conserve ; camembert + chèvre ; olives noires et vertes ; anchois + câpres ; tomates cerises + basilic ; etc. etc.

Préparation

Délayer la levure dans un verre d’eau tiède. Dans un grand saladier, mélanger l’huile à la farine (ne pas mettre tous les 500 g, mais en réserver l’équivalent d’un grand verre pour rectifier la consistance), puis l’eau+levure et le sucre.

Ajouter le sel et commencer à pétrir la pâte : au début, c’est très collant, on en a plein les doigts, mais il faut continuer à la pétrir stoïquement. Garder à proximité la farine et l’eau, pour ajuster la « densité » de la pâte, qui doit être enfin souple et élastique. La laisser reposer ensuite pendant une heure ou deux (le mieux, c’est couverte d’un torchon clair, dans le four dont on allume juste la lumière, mais dans tous les cas, jamais dans un endroit sombre !).

Pendant que la pâte lève, on prépare les ingrédients pour la pizza :

  •  émincer finement les tomates pelées et les préparer, avec leur sauce, dans un bol, avec une petite pincée de sel, du poivre, de l’origan si on aime. Personnellement, je préfère toujours en faire beaucoup, car j’aime avoir une pizza bien « rouge » : s’il reste de la tomate, on peut la réserver au frigo et la faire revenir ensuite dans une poêle comme sauce pour les pâtes.
  • émincer en tout petits cubes la mozzarella : si la mozza était « sèche » (à cuire), la réserver dans un bol; si elle était « fraîche » (ex. les boules qu’on achète dans le commerce), la bien faire égoutter de son lait/eau.
  • émincer tout autre ingrédient souhaité et réserver

 

Lorsque la pâte a levé, l’étaler (avec un rouleau à pâtisserie, puis avec les doigts) sur une plaque huilée, ou couverte de papier sulfurisé : avec une boule de 500 gr, je fais deux plaques de four standard, carrées, mais on peut aussi prendre des plats à tarte ronds. Il faut que la pâte ne soit pas trop fine, et un peu plus épaisse autour des bords de la plaque. S’il reste de la pâte, et qu’il n’y a plus de plats, pas de panique, elle se congèle très bien :-)

Enduire la pâte de la sauce tomate, qui est bien liquide, et enfourner à 200°C, pendant 10 minutes. Il ne faut pas mettre la mozzarella dès le début, car elle risque de détremper la pâte, puis de brûler. Après 10 minutes, sortir la plaque, saupoudrer de mozzarella et des autres ingrédients et enfourner de nouveau pendant 10-15 minutes. Il faut que la pizza soit moelleuse, mais cuite à la base et dorée.

Déguster à la sortie du four, en la coupant en carrés (« al taglio ») avec les ciseaux.

Buon appetito !

Focaccia tomates cerises et mozzarella

Acheter deux baguettes crues chez un bon boulanger.
Les mettre dans un plat qui va au four et les laisser lever une heure.
Au bout d’une heure les badigeonner d’huile d’olive et étaler dans le plat. Saler.
Poser sur la pâte des tomates cerises vidées et coupées en deux et enfourner.
À mi-cuisson, poser sur la pâte des bouts de mozzarelle et enfourner à nouveau .

Servir avec une salade verte